Bouillotte sèche déhoussable aux noyaux de cerises

Autant la bouillotte classique est agréable pour se pelotonner quand on est malade ou quand on a froid parce qu’elle reste chaude pendant des heures…

Autant la bouillotte sèche est bien pratique et plus rapide pour soulager les petits bobos et s’en servir comme poche chaude ou froide contre les douleurs, tensions et traumatismes musculaires,  etc…

La bouillotte sèche n’est plus à présenter. Elle propose de nombreux avantages comme :
sa durée dans le temps
–  sa rapidité de chauffe
– sa sécurité pour le peu de risque de se brûler
– son aspect sec qui permet de ne pas gaspiller d’eau.

Sa composition en graines ou noyaux, en font un coussin malléable facile à caler dans les petits recoins, et fait office de massage en même temps de que poche chaud ou froide.

Point de départ

J’avais en ma possession une vieille bouillotte sèche dont le tissu était tout usé, troué, et déjà rafistolé. Elle n’a pas tardé à se déchirer définitivement.

Constituée d’une seule et unique poche, il n’était pas possible de la laver sans l’ouvrir et la vider.

J’ai donc récupéré les noyaux de cerises de ma vieille bouillotte pour en faire une nouvelle qui serait composée de 2 couches de tissu, comme un coussin et sa taie d’oreiller.

La “taie”, ou plutôt la housse est donc la partie en contact avec la peau. On peut l’enlever facilement pour la passer à la machine.

La composition

J’ai fouillé dans mes chutes de tissu parmi lesquelles j’ai trouvé un vieux drap en lin pour faire le coussin de base contenant les noyaux.

Puis j’ai trouvé une chute de tissu provençal rouge en coton pour faire ma housse lessivable.

Rien de compliqué… Un coussin rectangulaire pour la base, et une housse rectangulaire avec une fermeture portefeuille pour éviter les boutons ou autres accessoires pour pourraient faire mal quand on presse la bouillotte contre soi.

Quelques points à la machine, et le tour était joué !

1 à 2 minutes au micro-onde, et c’est partie pour 1/2h de bien être, renouvelable aussi souvent que vous le souhaitez. Vous pouvez aussi vous en servir comme poche froide en plaçant le coussin au congélateur dans un sac plastique pendant 30 minutes (pratique les étés caniculaires 😉).

Et voilà le résultat final !

4 commentaires

  1. Anouchka
    | Répondre

    Super! J adore ces coussins qui me font du bien. Vais ressortir ma machine et m’en créer 1 ou 2😋 merci pour le tuto

    • Mlle M
      | Répondre

      Ahah !! Super ! Contente que ça t’ai inspiré et motivé ! Bonne couture 😜

  2. Hernandiz
    | Répondre

    Je ne connaissais pas du tout ce type de bouillotte.
    Une vraie découverte pour moi.
    Article bien construit et très agréable à lire.
    Félicitations pour votre beau blog.

    José

    • Mlle M
      | Répondre

      Ravie de vous avoir fait découvrir quelque chose de nouveau 😄. Et c’est très facile à faire 😉.
      Je m’en vais faire un tour par chez vous…
      A très bientôt sur l’Atelier de Mlle M.

Laissez un commentaire